Vudhavi Karangal

Vudhavi Karangal est un foyer qui accueille les enfants abandonnés dans la région de Pondichéry. Créée en 1991 par Alice Thomas, une première maison a été établie pour héberger des garçons à Nonankkupam, dans les faubourgs de Pondichéry. En 2009, une deuxième maison a vu le jour pour accueillir des filles dans le village de T. N. Palayam sis au milieu d’une campagne verdoyante. En 2018, un centre d'hébergement pour enfants de gitans, APRES School, est intégré à Vudhavi Karangal.
L’association française Les Orphelins de Pondichéry soutient Vudhavi Karangal depuis 2005.

mercredi 21 février 2018

Une salle informatique pour les filles


17 février 2018. Aujourd'hui a lieu l'inauguration de la salle informatique de la maison des filles. Nous arrivons à Palayam après avoir traversé ces merveilleux paysages de rizières baignés par le soleil couchant.


Les fillettes nous accueillent à l'entrée avec des fleurs et marquent le front des femmes d'un bindi (marque rouge sur le front) en signe de bienvenue. Toutes les filles ont mis leur plus bel habit et la cour est illuminée par l'éclat de leur sourire et le mouvement des jupes chatoyantes et colorées.

Le petit groupe d'invités, français et pondichériens, ainsi que les grandes filles suivent Alice, Maran et notre Président, Adonis Mathurin dans des escaliers fraîchement peints. La porte est close par un ruban rouge. Adonis coupe magistralement le ruban.


Puis, moment solennel. Sous les applaudissements nourris du public, Alice et Adonis dévoilent la plaque posée à l'entrée de la salle.


Enfin, nous pouvons pénétrer dans ce temple de la technologie numérique. Nous découvrons qu'en moins d'une semaine, les derniers petits travaux ont été faits, l'électricité est installée, les fenêtres ont été nettoyées, tables, chaises et ordinateurs sont installés. La salle est resplendissante avec ses murs bleus et son sol carrelé de marbre.
Une pensionnaire nous offre des bonbons.


Les filles se jettent sur les claviers. Celles qui ont quelques connaissances en informatique montrent aux béotiennes.




Alice pose au milieu du Président de l'association "Les Orphelins de Pondichéry" et des deux responsables de l'antenne de Nancy. C'est un projet de plus qui se réalise pour cette battante dont l'énergie et la générosité transparait dans toutes ses actions..


Nous laissons les ordinateurs et passons à la deuxième partie du programme : le spectacle donné par les filles de VUDHAVI KARANGAL. Ces spectacles s'ils ravissent toujours les invités font aussi la joie et la fierté des filles, en particulier des petites.


C'est tout d'abord un concert traditionnel de musique carnatique : deux joueuses de veena accompagnées par des percussions indiennes.




Suit alors une représentation de Bhârata Natyam, danse du sud de l'Inde (voir l'article publié en novembre 2015 sur ce blog).


C'est alors au tour des petites de venir nous enchanter avec une ravissante danse où princesses, fées et papillons virevoltent avec grâce et légéreté sur la scène.





Alice nous en avait parlé. Elle l'a fait. En 2018, une fanfare de filles a été montée à Palayam. Cuivres, bois et percussions résonnent sous le ciel indien. Deux morceaux indiens, suivis en guise de conclusion pour ce spectacle par un tonitruant "Les anges dans nos campagnes", c'est le comble de l'exotisme. Alice parle maintenant d'un orchestre de cornemuses car elle a toujours adoré cet instrument et, disons le, certainement rêvé d'en jouer.


C'est à notre Président, Adonis Mathurin, qu'il est revenu de conclure ce spectacle. Un discours en français pour remercier tous les donateurs qui ont permis la construction et l'équipement de cette salle, des encouragements pour les enfants à bien travailler à l'école, à être sérieux afin d'avoir un bel avenir devant eux.  Le même discours en tamoul a capté complétement l'attention des enfants. Toutes avaient le regard levé vers l'orateur et l'ont applaudi avec énergie.


Cette belle soirée se termine par un repas partagé avec les enfants.

Nous rentrons en pensant à notre prochain projet : la construction de l'atelier de céramique dont le coût total s'élève à environ 28 000 €. C'est déjà parti : en février 2018, l'antenne de Nancy a déjà effectué un premier versement de 5000 €.

Merci encore à tous ceux qui nous aident à supporter les rêves d'Alice pour ces enfants qui ne sont pas nés du bon côté de la route.

Françoise Simonot-Lion et Agnès Volpi