Vudhavi Karangal

Vudhavi Karangal est un foyer qui accueille les enfants abandonnés dans la région de Pondichéry. Créée en 1991 par Alice Thomas, une première maison a été établie pour héberger des garçons à Nonankkupam, dans les faubourgs de Pondichéry. En 2009, une deuxième maison a vu le jour pour accueillir des filles dans le village de T. N. Palayam sis au milieu d’une campagne verdoyante. En 2018, un centre d'hébergement pour enfants de gitans, APRES School, est intégré à Vudhavi Karangal.
L’association française Les Orphelins de Pondichéry soutient Vudhavi Karangal depuis 2005.

vendredi 16 février 2018

Un prix pour Alice

L'engagement d'Alice pour l'émancipation des femmes a été distingué par la Women Task Force Y2K de Pondichéry.  

Pour toutes ses actions en faveur de l'éducation des filles, Alice elle se fera remettre le 6 mars 2018 :

le prix Puduvai Shakthi 


Rappelons que VUDHAVI KARANGAL c'est aujourd'hui : 
  • deux orphelinats : une maison pour les filles, une maison pour les garçons ;
  • une structure d'accueil pour la scolarisation des enfants de gitans (A.P.R.E.S. School) : une école pour les enfants en dessous de 10 ans et une école maternelle ;
  • une école pour enfants présentant des difficultés d'apprentissage (AICE).
À ceci s'ajoute la responsabilité de la Observation Home, maison pour les filles de moins de 18 ans en déliquescence avec la loi.

Ce n'est pas seulement les actions envers les plus démunis qui sont reconnues ici mais la vision d'Alice pour l'éducation des enfants. Ici, chaque enfant se voit offrir la possibilité de faire des études aussi loin que ses capacités le lui permettent. Et ce, dans les domaines pour lesquels non seulement il montre des aptitudes mais aussi pour lesquels il a une vraie envie d'étudier (une jeune fille, par exemple, étudie la musique). Cette éducation n'est pas le seul fait de l'école ; elle est sous-jacente à toutes les activités qui sont pratiquées à VUDHAVI KARANGAL et aux règles de conduite dans les établissements gérés par Alice.

Toutes nos félicitations à Alice pour ce prix largement mérité.



Françoise Simonot-Lion et Agnès Volpi

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.